• Le dollar mis à mal par l'or et l'argent

    À la suite de la réélection de Barack Obama, le monde de la finance peut être soulagé. En effet, le candidat qui ne touchera pas à leur statut mais qui au contraire sera à leur service pour mener la politique du pays vient de retrouver sa place. Ainsi, le président de la Fed, Ben Bernanke, est par conséquent lui aussi maintenu à sa place pour quatre ans durant lesquels il va pouvoir continuer à imprimer de la monnaie.

    D’ailleurs au lendemain de l’annonce de sa victoire les résultats d’une étude ont été publiés par la Deutsche Bank. Cette étude révèle les placements qui ont été le plus rentable durant les 4 années de présidence du président américain. Et sans surprise l’argent et l’or sont les deux plus performant avec près de 200% d’augmentation pour l’argent et 120% pour le métal jaune.

    Ces résultats viennent confirmer que l’impression illimitée de dollars détruit la valeur de la monnaie et que les actifs comme l’or ou l’argent qui ne peuvent pas être crée aussi facilement gardent leur valeur.

    Dans le même registre le premier ministre turc se plaint du dollar comme monnaie de référence internationale. Son pays ayant fait appel à l’aide du FMI il y a quelques années a subi les contraintes du dollar. Ainsi, il s’étonne pourquoi le FMI n’utilise pas l’or et ainsi arrêterai de jouer le jeu des États-Unis en créant cette demande de dollars artificiel contribuant a gardé une valeur à cette monnaie. Il rajoute que son pays ne fera plus appel au FMI dans l’avenir. 


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :